Refonte de la convention collective des concierges et gardiens d’immeuble

· · · · · · · · · · | Veille juridique copropriété

 

La classification des emplois et la pesée des postes de travail des concierges et gardiens d’immeuble ont été modifiées afin de revaloriser les emplois de cette branche professionnelle.

 

Des mises en conformité avec le code du travail ont été aussi opérées.

 

Ainsi la visite médicale des salariés devra avoir lieu tous les 2 ans (art. 13 de la convention).

 

La visite annuelle ne s’impose plus que pour les emplois exigeant une surveillance renforcée de la santé du salarié.

 

Le congé de paternité est mis en conformité avec le droit commun (art. 29 de la convention).

 

Des avenants ont été intégrés dans la convention collective (suppression de l’auto-remplacement du salarié, amplitude de l’horaire de travail, indexation annuelle de l’avantage en nature logement, astreinte de nuit des contrats antérieurs à 2003, frais de santé).

 

La classification des postes de travail est modifiée, elle se fait désormais en fonction de six « critères classants ». Le mode de calcul du salaire brut conventionnel est modifié.

 

La période d’essai prend désormais en compte l’octroi ou non d’un logement de fonction.

 

 

Sources : arrêté du 4 mai 2017 NOR : ETST1713661A


Comments are closed.